Association Citoyenne Apolitique

Mouvement collectif de réflexion et d'initiatives Citoyennes
Unis et citoyens, l'urgence d'agir ...

Liste des dysfonctionnements

Parc des véhicules municipaux

PARC DE VEHICULES

Le Maire et son équipe ont attribué un marché de renouvellement d’une partie des quelques 100 véhicules constituant la flotte des véhicules municipaux.

Le problème est que le marché a imposé des reprises d’anciens véhicules par des professionnels !

3 véhicules (?) 3.600€ / 1 RENAULT Master 1.200€

1 Piaggio 850€ / 1 CITROEN C5 + 1 PEUGEOT 407 4.200€.

Lorsque le président était en charge, il avait proposé au Maire d’avoir recours à un système de vente aux enchères par internet, exemple : C5 + 407 = 14.000 € !!!

A-T-ON RECHERCHE LA RECETTE MAXI OU LA FACILITE  ?

Quartier de Grand Vaux délaissé

GRAND-VAUX

A l’occasion du dernier atelier du 2/2/2017, le diagnostic sur l’économie, le commerce

et les équipements publics a fait ressortir

qu’il n’y a pas ou plus de :

Poste / Point de retrait d’argent / Crèche : parking réservé ni déposes minutes / Collecte des ordures entre le vendredi et le mardi d’où la présence de rats / Libraire, boucher, etc. / Station de taxi / Bus suffisant pour se rendre à la zone commerciale proche / Cheminement piéton le long de l’Yvette / Terrains multisports et de tennis / Tables de pique nique / Associations et activités culturelles / Agence d’intérim / etc.

Qu’attendent le Maire et son équipe

pour agir avant le terme de la rénovation

prévue dans 10 ou 12 ans ?

Déplacements piétonniers sur l'aqueduc de la Vanne et du Loing

DEPLACEMENTS PIETONNIERS

UNE TELLE SITUATION EST T’ELLE ENCORE ADMISSIBLE ?

  

Imaginez comment font les personnes qui n’ont pas de voitures ou qui veulent privilégier les déplacements à pieds lorsqu’ils empruntent le cheminement naturel de l’aqueduc de la Vanne : ILS MARCHENT DANS LA BOUE !

N’utilisons pas les arguments financiers car je prédis un excédent budgétaire de +6M€ à fin 2016 et il existe des aides

et subventions (Région, ADEME, Europe, MGP), ni d’autres arguments car les villes voisines l’ont fait

LE MAIRE ET SON EQUIPE NE FONT PAS LE TRAVAIL QU’ON ATTEND D’EUX !

Travaux sur notre territoire

La communication entre les services de la Ville et les services de l’EPT Grand Orly Seine Bièvre n’est pas bonne ni satisfaisante.

Imaginez que des chantiers démarrent sans que la Direction des services techniques de la Ville n’en soit informée !

Pas informée et peut-être pas consultée ?

Mme Christine ROSSI, la Directrice des ST qui a démissionnée fin 2016, avait été informée seulement le jour du démarrage du chantier de la nouvelle gare routière passage Séverine.

Le nouvelle direction a constaté que le chantier avait démarré rue de Fromenteau.

Des baraquements de chantier, avenue des Tilleuls, sont implantés sur la voie publique mais les services techniques ne savent pas pour quelle raison ; en fait ce sont des travaux sur le réseau de l’assainissement qui sont entrepris par l’EPT, mais quand même…

Est-ce bien normal, constructif et efficace qu’il n’y ait pas de collaboration étroite ?

Qu’en pensent les élus en charge ? Est-ce que cela les préoccupe ?

En outre, lorsque des habitants réclament des informations ou des explications, le standard des ST ne cesse ne leur dire : « Ce n’est pas nous et nous ne savons pas ce qu’il se passe ».

Tout cela concoure un créer un climat malsain qui est renforcé par le fait que cette situation liée à un défaut d’information et de communication se constate à différents niveaux :

  • Les bacs à déchets ne sont pas collectés : « Ce n’est pas nous… »

  • La saleté sur les trottoirs : « Ce n’est pas nous… »

  • Les nouveaux feux tricolores qui créent des perturbations près de l’entrée de l’A6 ; « Ce n’est pas nous… »

  • Les problèmes de débordement du réseau d’assainissement : « Ce n’est pas nous… »

  • Etc.

Il n’est pas responsable de rejeter la faute sur autrui alors que l’on exerce des charges dans l’EPT ; Lorsque l’on est Vice-président d’un EPT et Vice-président du Conseil Départemental, comme l’est le maire, Eric MEHLHORN, il est inconcevable que l’on ne change pas le mode de fonctionnement car tout doit être fait pour satisfaire les habitants et l’intérêt général.

Parking de la poste

Le bureau de poste principal de notre commune d’environ 38.000 habitants dispose d’un parking de 6 places.

Bien entendu d’autres parkings existent à proximité dont celui de l’hôtel de ville, mais ils sont quasiment toujours remplis les employés municipaux et par les administrés qui viennent effectuer des démarches.

Le parking de la mairie est une zone bleue ! Cela signifie que les trois quarts des véhicules stationnés devraient être verbalisés quotidiennement… A-t-on pensé à d’autres solutions ? Comme la promotion du covoiturage puisque les employés ont les mêmes horaires ? L’encouragement (financier ?) pour des modes de déplacements doux ? D’autres parking comme sur le terrain où se trouve le terrain de tennis désaffecté ? Etc.

Le parking situé à proximité du bureau de poste accueille 6 voitures et il est une zone bleue avec une durée de stationnement limité à 1h30.

Qui reste à la poste 1h30 ?

Pourquoi ne rien faire sinon permettre à Daniel JAUGEAS, adjoint à la sécurité, de se laisser aller à son activité favorite qui est de verbaliser à outrance ?

Il s’agit d’un service public très important pour les Saviniens et personne, au niveau de l’exécutif (le Maire, les adjoints et les élus de la majorité) n’a pensé à l’idée suivante :

  • Transformer les 6 places de stationnement en zone de stationnement à durée limitée du type « arrêts minutes » avec une durée limitée à 10 voire à 15 mn.

Ce système permettrait une rotation beaucoup plus rapide des véhicules et libérerait de ce fait des places plus régulièrement.

Mais non… On continue à faire perdre du temps aux fonctionnaires de la police municipale et à verbaliser.

Quand je disais que pas grand monde dans l’équipe des adjoints au Maire n’apportait de valeur ajoutée à leur action, en voici un nouvel exemple.

Lorsque le Maire ne m’avait pas encore retiré ma délégation au transports et au plan local de déplacements, j’avais proposé , notamment, les actions suivantes :

  • Questionner les habitants des quartiers à propos des problèmes qu’ils rencontrent et recenser les idées et suggestions afin d’améliorer la circulation, le stationnement, etc.

  • Profiter des réunions dans les quartiers pour consacrer environ ¼ du temps pour D°.

  • Créer un damier au sol au carrefour très problématique des av. Briand et Hugo avec interdiction de se trouver à l’arrêt dessus / Organiser un WE de promotion du vélo et du vélo électrique / Créer des allées piétonnes / Entretenir et promouvoir les sentiers et passages qui raccourcissent les trajets / Placarder sur les murs du marché Davout la gratuité du parking couvert tous les dimanches matins / Mettre en place un système de ramassage scolaire pédestre du type Pédibus / Mettre en place un système d’autostop organisé / Mettre en place une navette à la demande et payante pour tous conduite par des bénévoles / etc.

Toutes ces idées et suggestions ont été refusées tant par le Maire, Eric MEHLHORN, que par ses adjoints Daniel JAUGEAS, Réjane MALGUY, Sébastien BENETEAU, Jacques PATAUT, Anne-Marie-GERARD.

Comment veulent t’ils que le climat que les Saviniens apprécient leur action, eux qui ne font rien pour améliorer le vie au quotidien ?