Liste des dysfonctionnements

Economies de fonctionnement

Parmi les très nombreuses pistes d’économies et d’augmentation des recettes de fonctionnement qui auraient pu permettre, d’une part de ne pas augmenter la fiscalité locale et, d’autre part, de maintenir ou d’offrir plus de services pour les Saviniens, en voici une :

Par arrêté en date du 1er septembre 2016, le Maire et son équipe décident de mettre à la disposition de l’Education Nationale des éducateurs sportifs municipaux au profit des écoles maternelles

et élémentaires de la Ville

Il ne s’agit pas d’une compétence de la Ville et nous n’avons pas à nous substituer aux services de l’Etat ! En outre le personnel enseignant possède les compétences.

Nous parlons de 7 ou 8 éducateurs, ce qui aurait permis de ne pas recruter et indemniser des intervenants extérieurs afin d’assurer des prestations dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires et de la mise en place des nouvelles activités périscolaires (NAP) ; ce n’est pas rien !

Concernant ce même dernier sujet, il aurait été judicieux et économique de faire appel à des bénévoles associatifs dans tous les domaines ainsi qu’à d’anciens professionnels retraités afin de pouvoir, par exemple, susciter des vocations et se cultiver différemment.

Les 110 propositions d’économies et d’augmentation des recettes, que Bernard BLANCHAUD avait transmises à 28 élus, n’ont donné lieu à aucune concertation ni à aucune suite concrète.

Cat├ęgorie :