Association Citoyenne Apolitique

Mouvement collectif de réflexion et d'initiatives Citoyennes
Unis et citoyens, l'urgence d'agir ...

Liste des dysfonctionnements

Chargée de mission d'Eric Mehlhorn au CD91

Le Maire est cumulard :

  • Maire,

  • Vice-président de l’EPT Grand-Orly Seine Bièvre en charge de la voirie et des réseaux des 24 communes,

  • Vice-président du Conseil Départemental en charge du patrimoine (routes, ponts, collèges, propriétés),

  • Conseiller métropolitain de la Métropole du Grand Paris,

  • Etc.

Bien entendu, il n’a pas le temps de tout faire !

Au CD91, il a embauché un chargé de mission.

Le problème est qu’il a recruté une Conseillère municipale de Savigny-sur-Orge qui, à priori (NDLR elle n’a pas voulu répondre à mes questions), n’a ni les compétences, ni l’expérience ni le savoir-faire pour ce travail qui est très particulier.

Voici encore un exemple de ce que nos hommes politiques ne doivent plus faire !

Le poste de chargé de mission est réservé à des spécialistes rompus qui vont approter de l’efficacité et de la valeur ajoutée à leur action.

Dans notre cas, cela soulève deux problème :

  • Le clientélisme ;: le Maire est certain de garder la voix lors des conseils municipaux de la personne à qui il a rendu service,

  • Le gaspillage de l’argent public : 1 indemnité est versée au Vice-président et 1 salaire est versé à une chargée de mission incompétente (NDLR jusqu’à preuve du contraire).

Nous pouvons être persuadé que la même chose se passe avec tous les Vice-présidents du CD91 mais également au sein de l’EPT GOSB.

Voici ce qu’il faudrait faire :

  • Lorsqu’un Maire est élu par les habitants, il se consacre en exclusivité pour son mandat,

  • Il choisi, d’un commun accord, des élus qui vont occuper les charges au sein des autres organismes tels que l’EPT GOSB, le CD91 et la MGP,

  • Il procède de la même manière pour exercer les représentations de la commune dans les autres établissements tels que les Conseil d’administrations des collèges, les maisons de retraite, etc.

Il serait de ce fait souhaitable qu’un ensemble d’élus se partagent les charges et les tâches afin que chaque action soit bien accomplie et que l’efficacité recherchée soit au rendez-vous.

Par exemple, le Président, Bernard BLANCHAUD, est membre et assiste aux conseils d’administration des collèges Mermoz et Les Gâtines mais il est très rare qu’un des 2 ou les 2 représentants du CD91 soient présents : Mme Brigitte VERMILLET ou Mr Eric MEHLHORN .

Ce n’est pas normal car c’est la politique de la chaise vide : des budgets importants sont en jeux.

Catégorie :