Actualités

DIAGNOSTIC THERMIQUE

Le premier jour de l’opération, soit il y a un peu plus d’1 mois, Bernard BLANCHAUD s’était inscrit afin que son pavillon fasse l’objet d’une étude concrète. Voici la réponse reçue ces jours-ci :

Nous vous remercions vivement de votre intérêt pour la "balade thermique" organisée par l'EPT GOSB et l'Agence Locale de l'Energie à Savigny-sur-Orge. Toutefois, au regard de nombre de sollicitations reçues, nous sommes au regret de vous annoncer qu'il ne sera pas possible d'intégrer votre domicile à l’itinéraire retenu pour cette session de décembre. Nous ne manquerons pas de revenir vers vous et de proposer votre participation dans le cadre d'une prochaine session de diagnostic.

Sachez toutefois que vous pouvez solliciter, tout au long de l'année, l’Etablissement Public Territorial Grand-Orly Seine Bièvre afin de solliciter accompagnement et conseil pour réduire vos factures d’énergie, d’eau et/ou de gaz via ce mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

En effet, le Service Local d'Intervention pour la Maîtrise de l'Energie (SLIME), vous propose une analyse détaillée des factures de façon à proposer une optimisation tarifaire ainsi qu’à repérer d’éventuelles erreurs de facturation. L’ensemble des postes consommateurs est ainsi passé en revue ainsi que leurs conditions d’utilisation de manière à mettre en évidence des actions concrètes à réaliser à moindre coût. 3 visites sont proposées :

- La première visite permet de réaliser un diagnostic sociotechnique du logement et des consommations (analyse des factures, relevé des « dysfonctionnements » et préconisations), distribuer des kits d’appareils économes et un outil de suivi des consommations. Réaliser les premiers relevés des compteurs d’eau et d’électricité (et éventuellement de gaz). Définir des objectifs de réduction des consommations ;

- La deuxième visite (trois et quatre mois après) a pour objectif de réaliser un relevé des compteurs, discuter avec le ménage sur les différentes préconisations mises en place ou non et estimation les économies réalisées ;

- La troisième visite (9 mois à 1 an après la première visite), permet de faire le bilan de l’accompagnement. Un dernier relevé des compteurs est effectué, une discussion avec le ménage sur les différentes préconisations mises en place ou non, estimer les économies réalisées faite, et enfin une vérifier l’atteinte ou non des objectifs.

Bien cordialement, Sonia Jorge Gestionnaire Habitat Secteur Habitat Privé

Vous pouvez, toutes et tous, profiter de cette possibilité de réaliser des améliorations et des économies.

REPONSES DU MAIRE AUX QUESTIONS ORALES

Le conseil a débuté à 20h30 et il s’est terminé à 0h44 ! Il faudrait véritablement penser à organiser un conseil tous les 1,5 mois car certains conseillers municipaux ne sont plus concentrés.

Petite statistique : environ 30 élus présents sur les 39 avec les sempiternels absents et environ 19 personnes dans le public.

Voici les réponses apportées par le maire, Eric MEHLHORN, alors que je continue à penser et je ferai en sorte que ce soient les maires-adjoints concernés qui doivent répondre aux questions.

Vous pouvez retrouver le texte précis de chaque question dans un article précédent.

  1. Famille Savinienne sans abri

Nous ne transformerons pas le pavillon que nous venons d’acheter en logement social

  1. Logements communaux

La notion de « nécessité absolue de service » a été étudiée et dans certains cas des heures seront effectuées et rémunérées par le seul fait de disposer d’un logement avec la gratuité. Les 24 agents disposant d’un logement de fonction payent désormais les consommables et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.

  1. Groupe scolaire Ferdinand Buisson

Le nouvel appel d’offres sera lancé mi-décembre et les entreprises auront jusqu’à fin février 2020 afin de soumissionner. Plus de lots seront constitués mais une entreprise généraliste pourra néanmoins soumissionner pour la totalité.

  1. Reconstruction des vestiaires et du club-house du CO SAVIGNY Football

Le projet initial d’un montant de 800.000€ pour une surface de 431 m2 a été modifié pour atteindre 1.500.000€ pour 627 m2 en concertation avec les futures associations utilisatrices (NDLR Athlétisme et Football) et également suite à la découverte d’une conduite en amiante. Le permis avait été accordé avant que l’entreprise attributaire ne soit déclarée en redressement judiciaire mais jusqu’à présent, cela ne pose pas de problème. L’annonce du marché public a été effectuée le 19/7, la date limite de réponse était fixée au 29/8 et le maître d’œuvre a rendu son dossier d’analyse des offres fin septembre dernier. Le chantier sera terminé le 17 juillet 2020.

  1. Fibre optique

SFR qui est en charge assure que le déploiement sera terminé avant la fin de l’année 2019. Le déploiement consiste au raccordement de chaque rue devant chaque propriété.

  1. Vidéo-protection

Les nouveaux panneaux règlementaires remplacent les anciens qui étaient trop petits. Les images ne sont visionnées que par des personnes habilitées du centre de surveillance situé à ATHSI-MONS. Les emplacements ne peuvent pas être communiqués mais les caméras sont implantées sur les axes importants de circulations piétonnes et automobiles, des lieux très fréquentés (place Davout), aux entrées de ville et dans les lieux habituels de trafics illicites.

  1. Vidéo-verbalisation

Les seules caméras destinées à verbaliser sont situées sur le boulevard Jean Allemane et elles verbalisent les poids lourds dont la présence est interdite.

  1. Résidence du bailleur SEQENS à Chateaubriand

La mairie joue son rôle et elle est en contact régulier avec le bailleur. La préoccupation de la mairie est l’amélioration des conditions de vie des habitants et, à ce titre, un marché de maîtrise d’œuvre est en cours avant une réhabilitation du bâti.

  1. Eclairage du terrain de football

Le club a dû effectuer les entraînements des séniors à la base de loisirs de Draveil en début de saison et jusqu’à la fin des travaux d’éclairage, soit le 25/9 pour le synthétique et le 25/10 pour le stabilisé. A ce jour, les éclairages fonctionnent correctement.

  1. Bureau de poste communal

Le bureau ferme à 18h30 chaque jeudi. Il n’est pas possible de faire travailler une personne seule car il s’agirait dans ce cas d’un travailleur isolé.

Pour plus de détails et de précisions, vous pouvez, toutes et tous, écouter l’enregistrement du conseil municipal qui se trouve sur le site internent de notre commune.

Chacune et chacun pourra apprécier les réponses qui, souvent, ne correspondent pas aux questions ou, pour le moins, elles n'apportent pas des réponses concrètes et précises.

CIRCULATION AVENUE DE L'ARMEE LECLERC

Il y a plusieurs mois, nous avons vu subitement apparaître des places de stationnement alternées, côté pair sur 50m, un espace puis côté impair sur 50m, etc. du château d’eau jusqu’à la rue de Longjumeau.

Le résultat est catastrophique chaque matin et chaque soir et même en journée !

L’objectif inavoué est d’embêter les habitants des communes telles qu’EPINAY-S/O, VILLEMOISSON et autres qui utilisent cette artère afin de rejoindre les zones d’activités situées au nord de notre territoire : Rungis, Massy, Paris, etc.

Cela semble très éloigné du rôle des politiciens locaux qui, au contraire, doivent être au service de l’intérêt des administrés !

Nous proposons la modification mineure suivante côté MORANGIS :

  • Aménager des potelets au milieu du trottoir de manière à laisser passer une poussette comme le précise la loi, cela est possible du fait de sa grande largeur,
  • Réaliser un marquage au sol sur la route et sur la moitié du trottoir afin de permettre aux voitures de stationner « à cheval ».

 La ville de SAVIGNY-S/O l’a fait au niveau du parc municipal des sports et cela permet à deux voitures de se croiser.

QUESTIONS ORALES LORS DU CONSEIL MUNICIPAL

Conseil municipal du 28 novembre 2019

Objet : Questions orales du groupe NOUVEL ELAN POUR SAVIGNY

FAMILLE SAVINIENNE SANS ABRIUne famille avec 6 enfants ayant vécu plus de 20 ans à Savigny a connu des difficultés financières les empêchant de payer leur loyer et ils ont été expulsés !Deux enfants mineurs sont toujours scolarisés dans notre commune, un dans une école primaire et l’autre dans un collège.Depuis plus d’un an, les deux parents et deux enfants dont un mineur vivent dans la rue, à proximité de la famille qui héberge les deux autres enfants mineurs, afin de pouvoir les emmener aux établissements scolaires, de les ramener et de les aider pour leurs devoirs.Le CCAS ne s’occupe pas des familles. La maison des solidarités de Juvisy et le service départemental de la cohésion sociale suivent ce dossier mais ils ne peuvent leur proposer que de contacter le 115 avec pour effet le père à CORBEIL et la mère à ETAMPES alors que les enfants sont à SAVIGNY.Aujourd’hui, ils ont installé un campement de fortune, fait de toiles de tentes, le long de l’Orge derrière l’établissement JOIE DE CREER.Voyant venir l’hiver, ma question est la suivante :

Vous, Monsieur le Maire, et vous, Mesdames et Messieurs les élus de la majorité, venez de décider et de voter l’achat d’un pavillon en bon état rue de la Liberté afin d’envisager d’y construire à la place un centre culturel

Pouvez-vous le mettre à la disposition de cette famille, composée de 4 à 5  personnes, pendant au minimum la période de l’hiver qui approche en contractant un bail précaire ?

Nous attendons de votre part une réponse très sérieuse, humaine et responsable.

N’oubliez pas que vous tolérez depuis maintenant 3 ans que des familles occupent illégalement, sans droit ni titres, des pavillons sis aux numéros 66 et 68, avenue des Marronniers et ailleurs dans la commune, et il est anormal et injuste que vous fassiez une différence avec une famille Savinienne qui vit dans la rue sans avoir de toit.

Soyez humains, faites un bon geste et pensez à ces personnes qui dorment dehors, dans l’humidité et dans le froid, merci d’avance pour eux, ce sera un très beau cadeau de Noël et peut-être que les parents et leurs 6 enfants pourront réveillonner ensemble et au chaud grâce à vous, je veux dire grâce à nous.

LOGEMENTS COMMUNAUX

Vous venez de vous mettre en conformité avec la loi de 2012 qui oblige à faire payer les consommables, tels que l’eau, l’électricité ou le gaz, aux 22 employés municipaux qui occupent des logements par nécessité absolue de service.

Sachez que les autres communes qui sont désormais conformes se sont arrangées pour compenser cette suppression d’un avantage acquis par des successives petites augmentations annuelles.

A priori, vous avez agit différemment en imposant cette modification substantielle du contrat de travail sans aucune compensation.

Pire, il aurait été demandé aux 22 agents concernés d’accomplir des heures de travail qui ne seront pas payées en contrepartie de la gratuité du logement.

Pire encore, il semblerait que vous répercutiez la taxe foncière sur le logement au locataire alors que cette taxe est due par le propriétaire, en l’occurrence, la collectivité.

Nous vous demandons de prendre votre temps et de bien nous expliquer la situation en répondant précisément aux questions posées dans un esprit démocratique et de transparence.

  • Avez-vous mis en place la facturation des frais ?
  • Dans l’affirmative, combien d’employés sont concernés ?
  • Avez-vous prévu une compensation financière ?
  • Dans l’affirmative, laquelle et/ou selon quel système ?
  • Confirmez-vous avoir demandé aux employés bénéficiant de la gratuité du logement, lors d’une réunion en juin dernier, d’effectuer des heures de travail non rémunérées ?
  • Dans l’affirmative, comment justifiez-vous votre demande et quelle était t’elle précisément ?
  • Est-ce que notre collectivité est désormais en conformité avec la loi de 2012 ?

GROUPE SCOLAIRE FERDINAND BUISSON Le chantier se déroule de la plus mauvaise des manières car vous avez démoli une grande partie des bâtiments en juillet et aout, ce qui peut se comprendre, mais le marché de la reconstruction n’est toujours pas attribué. Vous pénalisez les enfants, les enseignants, les parents et accompagnateurs, les Saviniens qui se rendent à pied à la gare ou en sortent ainsi que les automobilistes qui empruntent l’avenue du Général de Gaulle. On retrouve la même situation au niveau des terrains de football car vous avez détruit les vestiaires et le clubhouse en juillet et à ce jour la reconstruction n’est pas encore entamée !Etant tenus dans une totale ignorance, veuillez nous faire un point précis de la situation en terme de délais précis concernant Ferdinand Buisson :

  • Quand le nouvel appel d’offres sera-t-il publié ?
  • Quel sera le délai de réponse des entreprises soumissionnaires ?
  • Combien de lots y aura t-t’il et quels seront t-ils ?
  • Quelles seront les pénalités pour des éventuels retards ?

Autre question : pourquoi n’avez-vous pas procédé à la consultation par appel d‘offres au début de l’année 2019 et pourquoi avez-vous attendu l’été 2019 période pendant laquelle les entreprises rechignent à soumissionner car en effectifs réduits et les sous-traitants difficilement joignables ?

RECONSTRUCTION DES VESTIAIRES ET DU CLUBHOUSE DU CO SAVIGNY FOOTBALLPetit rappel qui a son importance : début 2019, vous nous aviez présenté le projet de reconstruction pour un montant de 930.000€ (voir le ROB 2019) et dans le ROB 2020 vous nous annoncez 1.130.000€.Pouvez-vous nous donner des explications précises concernant la dérive du cout total du projet.En début d’année, vous avez accordé le marché de la démolition qui s’est effectuée en juillet dernier.Pour quelles raisons précises le chantier de la reconstruction n’a-t-il pas commencé dés septembre dernier car la situation des dirigeants, bénévoles, joueurs, parents et accompagnateurs est catastrophique ? Les bénévoles s’essoufflent et certains risquent de partir, notamment, à cause des gros problèmes de logistiques.Le panneau d’affichage du permis de construire qui a été accordé le 8 novembre dernier vient d’être affiché le 12 dernier. Le nom du bénéficiaire est celui d’une entreprise qui se trouve en redressement judiciaire depuis le 9 octobre dernier, cela ne constitue t’il pas un problème ?Les 3 bungalows installés à proximité ne résolvent qu’une infime partie des problèmes : les joueurs et les arbitres doivent se rendre dans les tribunes de l’athlétisme, les parents ne peuvent pas se mettre à l’abri, la buvette ne peut pas être organisée et générer des petites recettes, etc. Ne pourriez-vous pas mettre à disposition un autre bungalow qui serait réservé pour la convivialité ainsi qu’abri en cas de fortes pluies ? 

Nous attendons de votre part des réponses précises concernant le retard et surtout le calendrier prévisionnel.

 FIBRE OPTIQUE Les engagements pris précisent que notre commune sera entièrement reliée avant la fin de l’année 2020 comme ce sera également le cas pour le dernier plus petit village Essonnien.Pouvez-vous nous dire concrètement ce qu’il en est précisément et si l’engagement sera tenu.Lorsque vous dites « reliée », cela signifie t’il que chaque Savinien sera raccordé ou bien que seuls les opérateurs le seront à charge pour eux, et ensuite, de procéder aux branchements des particuliers dans un délai de 6 mois courant 2020 ?

VIDEOPROTECTION ET VIDEOVERBALISATION Tous les Saviniens et les élus ont subitement et subrepticement découvert de nombreux panneaux avertissant d’une vidéoprotection sur notre territoire. 

Selon le Ministère de l’intérieur, la vidéoprotection consiste à placer des caméras dans un lieu public pour prévenir et lutter efficacement contre tout acte de malveillance (intrusion, vol, agression, dégradation, destruction). Cela permet à un technicien de signaler un problème auprès des forces de l’ordre afin qu’ils puissent agir pour le résoudre.

Pourquoi avez-vous titré un article « Souriez, on veille sur vous » ce qui sous-entend que nous sommes, toutes et tous, surveillés voire espionnés alors que le seul objectif avoué est d’intervenir en cas de problème ?

Les caméras sont reliées au centre de supervision d’ATHIS-MONS, à charge pour les employés habilités à visionner les images et de prévenir les forces de l’ordre. Mais les images sont t’elles également retransmises à nos services de la police municipale ? Dans l’affirmative quelles sont les personnes habilitées à les visionner ?

Pouvez-vous nous fournir une carte avec les emplacements des caméras car cela ne doit pas être un secret ?

Enfin dernière question : comment se fait t’il que ce soit l’EPT GOSB qui dispose de la compétence liée à la vidéoprotection alors que cela est formellement interdit par la loi ? En effet, seules les mairies disposent de ce doit qui ne peut être transféré à un EPT.

VIDEOVERBALISATIONLa vidéoprotection n’est pas la même chose que la vidéoverbalisation. A ce sujet, vous aviez répondu à une de nos précédentes questions orales en affirmant que la videoverbalisation à laquelle vous venez d’adhérer allait se limiter au contrôle et à la verbalisation des seuls poids lourds qui sont interdits mais qui empruntent certaines artères.Or il semblerait que vous nous ayez menti puisque la caméra placée au niveau du numéro 104 du bd. Aristide Briand verbalise les automobilistes. Pouvez-vous confirmer aux membres de l’Assemblée que vous utilisez bien la vidéoverbalisation autrement que pour les seuls poids lourds.  

RESIDENCE DU BAILLEUR SEQENS A CHATEAUBRIANDUn marché de Maîtrise d’œuvre vient de paraître qui prévoit une rénovation avec la contrainte liée à un projet de construction neuve qui est à l’étude sur l’emprise foncière non bâtie.Pouvez-vous nous en dire plus concernant le projet de nouvelles constructions dans ce quartier qui connait déjà une densification très importante et nouvelle ?D’autre part, nous apprenons que le calendrier prévisionnel prévoit un démarrage des travaux au cours du 4ème trimestre 2020 et une durée de réalisation du chantier de 13 mois soit jusqu’aux environs de fin 2021.En attendant et malgré vos dernières affirmations, les locataires ne peuvent toujours pas disposer de leurs caves inondées, ils subissent des désagréments olfactifs importants, leurs balcons sont toujours condamnées, certains pièces de leurs appartements sont rongées par l’humidité, etc. et nous savons qu’environ 11 appartements sur les 161 sont inoccupés à cause d’humidité et d’insalubrité.Que pouvez-vous faire vis à vis du bailleur SEQENS afin qu’il réalise les différents travaux le plus rapidement possible ?  

ECLAIRAGE DU TERRAIN DE FOOTBALL

Compte tenu de l’éclairage déficient du terrain synthétique suite à la rénovation, que comptez-vous faire vis-à-vis du prestataire car la situation est, d’une part, dangereuse, le CO SAVIGNY FOOTBALL a été obligé de louer des terrains sur la base de loisirs à DRAVEIL pour l’entraînement des séniors et, d’autre part, gênante pour le club car un arbitre pourrait décider l’interdiction de jouer une rencontre trop tardive ?

BUREAU DE POSTE COMMUNALUn bureau de poste annexe a été ouvert sur le plateau et c’est très bien.Cela pourrait être encore mieux si l‘amplitude d’ouverture comprenait également le samedi matin car les actifs sont encore obligés de se rendre au bureau de poste principal.Est-ce dans votre projet de prévoir une ouverture le samedi et, dans l’affirmative, quand ? 

FEUILLES MORTES

Nous continuons à payer des entreprises, qui plus est extérieures, afin de nous débarrasser de nos feuilles mortes.

Aujourd’hui, c’est presque une ineptie !

Le déplacement d’un camion avec une équipe, qui vient souvent de loin, le transport et le traitement ne sont pas écologiques et ils ne participent pas à la sauvegarde de notre planète.

Aujourd’hui, voici les bonnes manières dont nous devrions nous inspirer :

  • Laisser les feuilles mortes en place dans les parcs, espaces verts et squares car elles enrichissent la terre,
  • Les collecter et les laisser en tas sur site, en se décomposant cela donnera un superbe terreau naturel,
  • On peut les utiliser comme désherbant en les disposant en couches épaisses sur la terre à préparer, cela détruira toutes mauvaises herbes tout en enrichissant la terre,
  • S’en servir comme paillage antigel pour les fleurs à tubercules qui sont très sensibles au froid.

Dans tous les cas, il ne faut absolument pas les brûler car c’est très polluant :

50 kg de déchets verts brûlés émettent autant de particules que 9 800km parcourus par une voiture diesel récente en circulation urbaine, 37 900 km pour une voiture essence

Pour beaucoup d’entre nous, les feux de feuilles font partie des souvenirs de jeunesse et des joies de l’automne. Pourtant, il faut en finir avec cette habitude. Plus que la loi, c’est la Terre qui nous le demande.

Economisons notre argent et soyons respectueux de l’environnement !