Actualités

TRAFIC ET CIRCULATION DANS NOTRE COMMUNE

TRAFIC ET CIRCULATION DANS NOTRE COMMUNE

Les chiffres datent de 2013 mais leur valeur reste une bonne indication.

Que peut-on lire :

Départementale 257 qui relie Savigny à Epinay, villemoisson et Ste-Geneviève au niveau du pont sur l’A6 : 23.414 véhicules / jour dont 4,1% de camions

Départementale 25 qui traverse Savigny en direction d’Epinay et de la RN 7 au niveau de la sortie de l’A6 et du boulevard Henri Dunant : 20.755 dont 4%.

La même D25 au niveau du rond-point avec la rue de Champagne : 11.214 dont 3,8%.

Départementale 77 au niveau de la mairie sur l’avenue Charles de Gaulle : 9.718 dont 5,4%.

Départementale 167 ou avenue Jean Allemane : nous n’avons pas les chiffres.

Pour information, 160.000 véhicules empruntaient au même moment l’autoroute A6 et environ 32.000 pour la RN7.

Depuis 2013, est-ce que ces chiffres ont augmentés, se sont stabilisés ou ont diminués, nous ne le savons pas.

 

TELE-ASSISTANCE GRATUITE

PERSONNES AGEES OU HANDICAPEES : TELE-ASSISTANCE GRATUITE

Depuis la rentrée, le Conseil Départemental fait évoluer son offre de téléassistance en le rendant gratuit. Les Essonniens fragilisés par l’âge ou le handicap ne paieront plus les 7,14 € par mois de prestation initiale pour les frais d’exploitation du service d’écoute par la centrale téléphonique ainsi que le service d’assistance psychologique. L’option surveillance de vie pourra également être prise en charge par le Département, au bénéfice de 10 000 Essonniens

Ce dispositif a pour objectif que les personnes âgées et/ou handicapées puissent rester chez elles longtemps et en toute sécurité.

Sur le plan technique, le dispositif comprend un boitier transmetteur, un bracelet ou un pendentif. Il envoie une alarme à la centrale d’écoute et, en cas de besoin, mobilise les secours. Selon les options, divers détecteurs peuvent être proposés (surveillance de vie, absence prolongée de mouvement, monoxyde de carbone, fuite de gaz-butane/propane, température extrême) ainsi que différents types de déclencheurs (par souffle, par écrasement, par effleurement).

Les dernières avancées technologiques vont également améliorer la sécurité des personnes dans leur quotidien, à domicile comme hors-domicile, grâce notamment à l’arrivée d’objets connectés et géolocalisables (montre GPS, lunettes connectées géolocalisables, robots de services connectés adaptés à l’assistance…).

Afin de savoir si vous pouvez en bénéficier, contacter le Centre Communal d’Action Social (CCAS) à la mairie de SAVIGNY-SUR-ORGE : T. 01.69.54.40.80 ou C. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LISTE SAVINIENS DEMAIN VOUS APPARTIENT : DES PROJETS IMPORTANTS

LISTE « SAVINIENS, DEMAIN VOUS APPARTIENT » : DES PROJETS TRES IMPORTANTS

Voici des illustrations du quartier des GATINES et d’une partie de la ZAC comme vous ne les avez peut-être jamais vus.

Il s’agit d’une maquette qui se trouve, fixée au mur, dans une salle de réunion des services techniques.

Il y a une vue d’ensemble ainsi qu’un agrandissement de l’hôtel du golf (privé) et du mini-golf (notre propriété).

NOTRE PROJET 2020-2026 prévoit d’étudier la faisabilité :

  1. D’acheter l’hôtel et de le transformer en une maison de toutes les associations accueillant également le service de la jeunesse, celui des sports voire d’autres services connexes.

Un tel équipement permettrait de mutualiser des services comme l’accueil, l’information, les services d’un comptable, d’un secrétaire administratif (pour les dossiers de demandes de subventions et autres taches). Des matériels et équipements seraient également mutualisés comme des photocopieurs, minibus, sonorisation, etc.).

Les locaux accueilleraient des bureaux, soit individuels pour les importantes associations, soit partagés pour les autres, des salles de travail, salles de réunions, espace réservé à la convivialité, etc.

Il faut arriver à souder les nombreuses associations et à les faire cohabiter et s’entraider ! Nous créerons également une association qui réunira toutes celles et tous ceux qui disposent d’1 h/j, 0,5 j/s ou autres afin que les associations qui auraient un surcroit temporaire d’activités puisse trouver rapidement des bénévoles grâce à un fichier dédié.

  1. De construire un ensemble de salles polyvalentes et modulaires avec 2 parties distinctes et 1 partie commune pour :
  • D’un côté organiser des salons, expositions, démonstrations, compétitions sportives, évènements (bals, repas collectifs), etc.
  • D’un autre côté organiser des séances régulières de cinéma, des pièces de théâtre, conférences, concerts, spectacles, grandes réunions publiques, etc.
  • L’espace commun pourrait être loué pour des évènements familiaux car nous manquons d’espaces pour ces réunions familiales… Et pourquoi pas plusieurs espaces distincts.

La nouvelle salle des fêtes trouverait logiquement sa place dans ce lieu qui disposerait d’un grand parking et qui est desservi par une ligne de bus. L’ancienne salle des fêtes pourrait ainsi devenir un lieu consacré à la culture tout en gardant la possibilité de projeter régulièrement des films et d’organiser d’autres petits évènements.

Le gymnase du COSOM retrouverait la totalité de ses créneaux et il ne serait plus dédié qu’aux seules pratiques et activités sportives car, depuis des années, 1 ou 2 WE par mois le rendent impraticable du fait de salons ou autres évènements ! Et nous n’avons pas suffisamment de gymnases, le dernier ayant été construit en 1983 !

Ce nouvel équipement composé de salles polyvalentes et modulaires serait déclaré d’intérêt et de rayonnement intercommunal ce qui permettrait que l’étude et le financement soient pris en charge par notre intercommunalité l’E.P.T. GRAND-ORLY SEINE BIEVRE. Il faut savoir que la compétence culture peut-être transférée partiellement sur simple demande d’une des 24 mairies, car « c’est un service à la carte » comme me le précisait dernièrement encore un des responsables de l’EPT GOSB !

Pourquoi nous en priverions-nous car le budget estimatif (hors subventions) est compris entre 12 et 14 M€ ?

Nous en profiterions pour réaliser un équipement à la pointe des techniques en matière de respect de l’environnement, d’économies d’énergie, de production d’énergie renouvelable, etc. et, ainsi, nous bénéficierons des nombreuses subventions dont celles de l’Europe ! La transformation d’un espace vert (mini-golf) serait compensé par de nombreuses plantations, des murs et une toiture végétalisés, des places de parking en béton alvéolaire laissant dépasser l’herbe et absorbant les eaux de pluie, etc.

Et, cerise sur le gâteau, nous créerions des emplois locaux car, en plus, nous pourrions réaliser sur place les activités de traiteur et de serveurs lorsque les évènements le nécessiteront.

CE PROJET SERA SOUMIS A REFERENDUM AUPRES DES SAVINIENS ET CES DERNIERS SERONT CONSULTES ET CONCERTES ET NOUS LE CO-CONSTRUIRONS ENSEMBLE : C’EST UNE PROMESSE.

COMMERCE DE PROXIMITE ET ABSENCE D'AIDES

COMMERCE DE PROXIMITE ET ABSENCE D’AIDE DE LA PART DE NOS DIRIGEANTS

Encore une fois, pourquoi le marché de la place Davout n’est t’il pas plus fréquenté pour une commune avec de plus de 37.000 habitants ?

Cela fait plus de 5 ans que Bernard BLANCHAUD ne cesse de dire à la maire-adjointe en charge du commerce qu’il faut mettre des pancartes avec l’information suivante :

  • Le parking sous-terrain est gratuit tous les dimanche matin pendant 3 heures et les autres jours de marché pendant 45 mn,

D’autre part il n’y a pas :

  • de places de stationnement réservées pour les personnes âgées et pour les familles,
  • de buvette afin de boire un petit café et/ou de déguster des huitres ou autres amuse-bouches,
  • d’animation avec de la musique d’ambiance et un speaker qui mettrait en avant tel ou tel commerce ou produit en promotion,
  • de commerçants d’articles et de produits non alimentaires (par exemple des chaussures, vêtements, ustensiles, gadgets, matériel pour cuisiner, etc.),
  • d’animations sur la place Davout ce qui inciterait les familles à venir,
  • d’ateliers comme des cours de cuisine, d’œnologie ou autres,
  • de commerçants tels que des traiteurs, de spécialités d’autres province ou de Pays,
  • etc.

Nous voyons bien que rien n’est fait pour faire revivre et dynamiser ce marché et pourtant la plupart de nos suggestions ne sont pas très couteuses ! Ce qu’il manque c’est la volonté de faire bouger les choses…

SERVICES AUX SAVINIENS

SERVICES AUX SAVINIENS : POURQUOI FAIRE SIMPLE QUAND ON PEUT FAIRE COMPLIQUE ?

Nous avons rejoint la Communauté d’Agglomérations LES PORTES DE L’ESSONNE (101.000 habitants) en 2013 puis cette dernière a été dissoute lorsque nous avons rejoint l’Etablissement Public Territorial du GRAND-ORLY SEINE BIEVRE (EPT GOSB avec 700.000 habitants).

Pour information, Bernard BLANCHAUD a été parmi les rares conseillers municipaux de SAVIGNY-SUR-ORGE a voter « Contre » et il avait expliqué qu’il n’y avait aucune logique géographique ni aucune logique démographique entre, par exemple IVRY-SUR-SEINE ou LE KREMIL-BICETRE au nord et SAVIGNY-SUR-ORGE ou VIRY-CHATILLON au sud.

Aujourd’hui nous apercevons que le fait d’avoir transféré un certain nombre de personnels et de compétences nuisent à l’efficacité et à la rapidité d’intervention.

Ainsi, vous devez toutes et tous remarqué que des trous dans les chaussées sont béants et très dangereux pour les vélos, motos et voitures ; que le mauvais état et des obstacles sur nos trottoirs les rendent impraticables, que des poteaux en bois menacent de tomber sur des maisons ou des voitures, etc.

Lorsque nous aurons gagné les élections et que nous dirigerons la mairie, voici quelques exemples de ce que nous mettrons en place et en œuvre :

  • La nomination d’un conseiller municipal délégué en charge des services de proximité,
  • Une application pour Smartphone et une numéro de téléphone dédié afin que les Saviniens puissent signaler les problèmes ; nous aurons une obligation de réponse et de suivi jusqu’à la résolution des problèmes,
  • Réintégration d’une partie des compétences transférées afin d’assurer un service de proximité par nos services techniques,
  • Création d’un poste d’inspecteur de la voie publique qui vérifiera en prendra en charge les processus de mise en conformité,
  • Etc.

Les habitants, et plus particulièrement les Saviniens, veulent bien payer des impôts mais à juste titre et en contreparties d’actions bénéfiques !

Il n’y a pas si longtemps, nos équipes municipales rebouchaient les trous dans la chaussées (nous avons les compétences et le camion adapté), peignaient les marquages au sol (nous avons les compétences et le matériel adapté), etc.

Aujourd’hui les élus et les dirigeants de l’EPT GOSB ont fait le choix de sous-traiter et nous, les contribuables, payons au prix fort de simples interventions qui, en plus, ne sont pas réalisées immédiatement.