Association Citoyenne Apolitique

Mouvement collectif de réflexion et d'initiatives Citoyennes
Unis et citoyens, l'urgence d'agir ...

Actualités archivées

Gestion des ressources humaines

Les collaborateurs et les employés communaux sont des personnes de valeur qui permettent à notre ville de fonctionner. Leurs savoir-faire, compétences et expériences devraient être de véritables atouts pour notre commune !

OR, QUE CONSTATE T’ON ? Après avoir vécu « sous la terreur et la tyrannie » ou avec du favoritisme particulier, ils sont désormais livrés à eux-mêmes sans directives et sans objectifs… Mais surtout, leurs idées, suggestions et propositions ne sont pas prises en comptes. La valeur ajoutée qu’ils pourraient apporter à leurs actions ne profitent pas à la commune et aux Saviniens. Que fait t’on de l’intelligence collective ?

Quelques exemples :

  • La Responsable du Centre Technique municipal est partie faute de considération,

  • La Responsable des Services Financiers est mise à l’écart sans motifs sérieux,

  • Le Responsable de la Voirie fraîchement recruté vient de partir,

  • La Directrice des Services Techniques vient de demander sa mutation,

  • La Responsable d’un Service ne plait pas à l’adjoint, elle est mutée,

  • Untel vit avec untel ou il est l’ami d’untel, on le brime,

  • Certains demandent à adapter les horaires en fonction de la météo, on leur refuse sans raison. Etc.

Cette situation est le strict reflet de ce qui se passe au niveau de l’exécutif : pas de concertation, pas de vision prospective, pas d’objectifs précis ni de feuilles de route, pas de recherche d’un consensus, pas de méthode participative, pas d’informations, etc.

JUSQU’OU IRA LE GACHIS ET NOUS EMMENERA L’INCOMPETENCE

DE CERTAINS ?

Questions au Maire

Un Conseiller municipal peut officiellement

poser des questions

  • Questions en rapport avec une délibération lors d’un Conseil municipal,

  • Questions orales avant un Conseil municipal,

    A transmettre au Maire 48 H avant la séance et réponse pendant le CM (cf. RI du 13/06/14).

  • Questions écrites tout au long de l’année.

    Chaque question sera traitée dans un délai maximum de 2 mois (cf. RI du 13/06/14).

L’association vous propose de recueillir

toutes vos questions afin de les poser

au Maire par l’intermédiaire du Président qui est Conseiller municipal.

Envoyez vos questions par courriel ou par SMS : elles seront collectées puis regroupées par thèmes. Concernant les projets de délibérations des prochains Conseils municipaux, nous n’aurons que quelques jours pour vous en faire part suite à l’envoi tardif du dossier par le Maire :

si vous êtes intéressés, nous les demander.

Politique Fiction Ah si j'étais Maire

Aujourd’hui, si j’étais le Maire de SAVIGNY-SUR-ORGE,

que ferais-je prioritairement ?

  • Je réaliserais des importantes économies et des augmentations des recettes de fonctionnement afin de diminuer la fiscalité,,

  • Je recruterais un emploi civique BAC+5 qui devra rechercher toutes les aides et les subventions disponibles,

  • Je vendrais plusieurs biens immobiliers qui sont inutiles pour le développement de la commune,

  • Je vendrais ou je rénoverais les logements municipaux insalubres afin de les louer,

  • J’obligerais les adjoints à travailler régulièrement en équipes avec les membres de leurs commissions,

  • Je recruterais un véritable responsable financier qui mettra en places les PPG, PPI, comptabilité analytique, tableaux de bords, etc,

  • Je recruterais un responsable compétent et dynamique pour gérer la communication de la Ville,

  • Je mettrais en place des véritables Comités dans les quartiers car ce sont les habitants qui connaissent le mieux leur quartier,

  • Je commencerais à établir le projet d’une maison médicale ou d’un centre médical, voire 2,

  • Je transformerais, immédiatement, la salle des fêtes en cinéma le plus souvent possible,

  • Je diminuerais, immédiatement, les indemnités des adjoints qui n’apportent pas de valeur ajoutée à leur engagement,

  • Je nommerais un délégué qui ne s’occupera que de la jeunesse et qui mettra en place un Conseil municipal de La Jeunesse,

  • Je réfléchirais à la manière d’établir le budget prévisionnel en concertation avec les Saviniens,

  • Je mettrais fin à certains contrats de sous-traitance afin de réaliser les prestations en régie quitte à recruter des emplois jeunes,

  • Je nommerais un délégué qui sera en charge du tissu associatif, de lui donner tous les moyens de se développer et d’aider la Ville,

  • Je commencerais à établir le projet d’une maison des associations jumelée à des salles polyvalentes,

  • J’organiserais, mensuellement, des réunions publiques d’informations et d’échanges avec les habitants,

  • Je demanderais à chacun des 39 élus de se rendre régulièrement dans un sous-quartier afin d’être l’interlocuteur des habitants,

  • Je mettrais en place une gazette interne afin que les collaborateurs puissent communiquer, proposer, suggérer, informer,

  • Je recruterais des bénévoles parmi la population afin d’aider la commune : distribution de la revue bimensuelle dans les boites à lettres, préparation des buffets et services lors des vœux ou autres évènements, décoration des squares, etc.

  • Je ferais tout mon possible pour que le Centre de La Savinière ré-ouvre et devienne un équipement communautaire,

  • Je traiterais avec une entreprise privée qui construira et gérera 2 nouvelles crèches sur notre territoire,

  • Je mettrais en place de nouveaux services à la population,

  • J’animerais la commune et j’organiserais des festivités, évènements, animations sur tout le territoire et dans tous les domaines,

  • Je ferais tout mon possible pour permettre et faciliter les déplacements pédestres (cheminement au-dessus de l’aqueduc de la Vanne, réfection des trottoirs, bancs) et à vélos (couloirs, range-vélos, achats groupés de vélos électriques),

  • J’adapterais l’offre culturelle afin qu’elle s’adresse à toutes les tranches d’âges et qu’elle soit synchrone avec notre époque,

Cette liste n’est ni complète ni exhaustive car nous attendons de pouvoir bénéficier de l’intelligence collective des adhérentsqui commencent à rejoindre l’association et qui seront appelés à construire, eux-mêmes, les projets d’avenir.

Fiction Immaginez notre Ville 2.0

Imaginez notre « Ville 2.0 »

avec par exemple l’utilisation à outrance de Twitter ?

       Dans un premier temps, de nombreux bénévoles se chargeraient de dispenser des formations, dans les quartiers, à destination de l’ensemble des Saviniens. Puis, les services municipaux se chargeraient de l’information initiale.

AINSI DEUX FLUX POURRAIENT PERMETTRE DE RENDRE

LES SERVICES SUIVANTS

  • Les Saviniens pourraient informer, en temps réel : les services techniques de problèmes et de dysfonctionnements ; la police municipale d’incivilités ; le CCAS d’un souci pour une personne âgée et/ou dépendante ; l’état civil d’une demande de documents, etc.

  • Les différents services communaux pourraient envoyer des messages et des avertissements : risque d’inondation, commémoration, festivité, etc.

  • Le Maire et ses adjoints pourraient nous informer régulièrement.

  • Les associations pourraient communiquer sur leurs évènements, sur leur recherche ponctuelle de bénévoles, etc.

  • Les commerçants pourraient communiquer sur des promotions, des évènements, etc.

  • Les habitants, entre eux, pourraient se rendre des services : garder un enfant malade, aider pour le bricolage, faire du vélo ensemble, covoiturer, etc.

Il n’y aurait plus de limites pour une communication régulière, constructive et efficace.

Plusieurs villes, en France et en Europe, appliquent ce procédé et,

non seulement tout le monde est satisfait, mais en plus des économies sont réalisées.

Agir pour développer le commerce

Constat : le tissu commercial se porte mal à SAVIGNY-SUR-ORGE : tous les commerces ne sont pas représentés, il n’attire pas de prospects, les Saviniens se rendent dans les communes voisines, le stationnement n’est pas organisé, rien n’est fait pour attirer et développer l’offre, aucune action de permet d’animer, de dynamiser et de promouvoir, etc.

Voici un exemple de ce qui pourrait être fait pour un cout dérisoire (inférieur au prix d’un repas que le Maire prend dans un restaurant à WISSOUS, même pas à SAVIGNY) et que le Président propose depuis plus de 2 ans à l’adjointe en charge du commerce :

Le marché alimentaire du dimanche matin sur la place Davout n’attire qu’une très faible partie des habitants alors qu’il est bien achalandé, les différents commerces à proximité complétant l’offre. La principale raison est que le stationnement est très compliqué et cela est décourageant :

Pourquoi ne pas afficher que le stationnement est gratuit pendant 3H

                  dans le parking souterrain tous les dimanche matins ?

La réponse ne m’a jamais satisfait : « tu dois savoir que nous n’avons pas d’argent pour acheter des panneaux ! ». Un panneau c’est 40€. En outre, chaque dimanche l’adjointe stationne sur le parvis de la place Davout

et elle n’est, de ce fait, pas concernée.

Autre suggestion faite auprès de la Déléguée en charge de l’évènementiel et des animations

Pourquoi ne pas autoriser les associations à organiser, tous les dimanches matin sur la place Davout, des démonstrations, des cours,

des spectacles, des animations, etc. ?

La réponse ne me satisfait pas : « le plan Vigipirate ne nous le permet pas !  »

OU SONT LA COMPETENCE, LA VOLONTE, LE DYNAMISME ET LA RESPONSABILITE ?