Association Citoyenne Apolitique

Mouvement collectif de réflexion et d'initiatives Citoyennes
Unis et citoyens, l'urgence d'agir ...

Actualités archivées

Centre de vacances La Savinière

La vente aux enchères aura lieu

Mardi 21 Novembre 2017 à 14h

12, av. Victoria PARIS (Châtelet)

Le prix de départ qui est également le prix

de réserve, le bien pourrait être vendu à ce prix, a été fixé par le maire, Eric MEHLHORN, à 408.000 € !!!

Espérons qu’il y aura des acheteurs car à ce prix là, le terrain de 24.000 M2 et les bâtiments de 2.590 M2 seraient plus que bradés… N’oublions pas non plus que la cuisine avait été refaite à neuf il n’y a pas longtemps pour un prix très largement supérieur.

Nous nous étions opposé à la vente et nous avions recommandé de créer un Syndicat Intercommunal de Gestion

avec d’autres communes d’Ile-de-France.

Désherbage et emplois

Désherbage de l’espace public : pourquoi le maire n’embauche t’il pas des personnes sans emplois et des chômeurs de la commune ?

L’interdiction des produits phytosanitaires nous pousse à nous habituer à la végétation spontanée sur nos trottoirs et dans nos caniveaux ; par contre, nous refusons la jungle avec des plantes de 10 cm et plus !

Le maire, Eric MEHLHORN, a sous-traité le désherbage à une entreprise privée et vous avez pu voir des employés munis d’un « rotofil » couper à la base les végétaux. Ce n’est pas très compliqué et cela ne demande pas beaucoup d’expérience.

L’inconvénient est que la végétation repousse très vite et qu’il faudra repasser régulièrement  et fréquemment ; cela ne semble pas être prévu dans le contrat.

Au lieu de cela et pour un montant inférieur à celui du contrat qui est d’environ 80.000€ par an, le maire aurait pu faire le choix citoyen et responsable d’embaucher et de former environ 10 jeunes de nos quartiers et 2 chômeurs en fins de droits, à l’année, à l’aide des emplois aidés.

Bernard BLANCHAUD s’est renseigné, il a rencontré les services publics concernés et ils ont fait les calculs : cela est tout à fait possible et envisageable dans le cadre de l’enveloppe budgétaire dédiée.

Nous aurions ainsi pu disposer d’une main d’œuvre importante pour différentes tâches à effectuer tout au long de l’année : nettoyer le domaine public, couper et arracher les mauvaises herbes, couper les végétaux qui empêchent le passage sur les trottoirs, entretenir le mobilier urbain, etc.

Nous aurions également pu vivre dans une commune urbaine propre, nette et avec un cadre de vie agréable.

Enfin, nous aurions pu donner un travail, une formation et une chance d’entrer dans la vie active à de nombreuses personnes que nous cataloguons aujourd’hui comme « désœuvrées ».

L’argent public doit permettre de servir l’intérêt général et, dans notre cas, ce n’est pas pris en compte, le maire méprisant ses administrés.

Il faut peut-être penser et croire que c’est volontaire et qu’il veut laisser perdurer cette situation dans laquelle des jeunes sont désœuvrés et trainent dans les rues afin de se justifier de l’augmentation irrationnelle et injustifiée des effectifs de la police municipale.

Réforme des rythmes scolaires

Le décret vient d’être publié le 28 juin dernier qui autorise les collectivités à revenir à la semaine des 4 jours en concertation avec le corps enseignant et les représentants des parents d’élèves.

C’était prévisible, prévu et attendu d’un jour à l’autre. .. voire inévitable.

Certaines collectivités ont anticipé et commencé il y a plusieurs semaines, les diverses concertations.

L’aménagement de la semaine sur 5 jours et 9 demi-journées avait pour objectif de raccourcir la durée des journées de cours et la création d’activités péri scolaires.

Ces dernières NAP sont à la charge des communes (NDLR avec une aide de l’Etat lorsqu’un Projet Educatif Territorial existe, ce qui n’est pas la cas à Savigny par manque de volonté) et c’est pour cette raison qu’il n’y en a pratiquement pas dans notre ville !

En 2014, le Maire, Eric MEHLHORN avait vivement critiqué cette décision de l’Etat du fait de l’accroissement des dépenses en parallèle, et il avait essayé de s’y opposer.

Depuis l’élection du nouveau Président, Emmanuel MACRON, et du fait de sa promesse de campagne, il ne faisait plus aucun doute que les collectivités locales auraient désormais le choix de rester avec la semaine des 5 jours ou bien de revenir à la semaine des 4 jours.

Qu’aurait fait un Maire consciencieux, respectueux de ses administrés et responsable des finances de la Ville ? Il aurait organisé des concertations au cours du mois de Juin afin de pouvoir prendre les dispositions nécessaires concernant la rentrée scolaire 2017.

Lors du dernier Conseil municipal du 22 juin dernier, Bernard BLANCHAUD avait posé une question orale afin de savoir si le nécessaire avait été anticipé afin d’éventuellement revenir à la semaine des 4 jours puisque la mise en place de la réforme avait été énormément critiquée du fait du cout pour notre collectivité ?

La réponse du Maire, Eric MEHLHORN, avait été laconique : « Le décret n’est pas paru et de ce fait aucune modification n’interviendra à la rentrée 2017 ».

Comme d’habitude on n’anticipe et on ne prévoir rien mais c’est vrai qu’avec la hausse de la taxe foncière en 2016 et de la taxe d’habitation dés septembre prochain, le Maire n’a pas à rechercher de l’argent (NDLR l’excédent fin 2016 atteint presque 2,5M€). Au contraire, il bénéficiera de nouvelles économies à la rentrée 2018 en revenant à la semaine des 4 jours : suppression des contrats de travail des encadrants, moins de repas subventionnés à la cantine, moins de transports, etc.

Quel gâchis si réellement le corps enseignant et les parents veulent impérativement revenir à la semaine de 4 jours ! Quelle perte de temps !

Dans d’autres collectivités les activités péri scolaires existent et sont pédagogiques, culturelles, valorisantes, intéressantes, instructives, sportives, distrayantes, etc. mais chez nous rien de tout cela.

Dans d’autres collectivités, on s’appui sur le bénévolat d’associations et on fait venir des intervenants extérieurs afin d’organiser des activités culturelles, artistiques, scientifiques, citoyennes et de permettre aux enfants ;

  • d’explorer de nouveaux domaines d’apprentissage … Vive la curiosité !

  • de développer leur habileté et leur dextérité … en faisant par eux-même.
  • de s’ouvrir au monde et aux autres … par des activités collectives ou citoyennes
  • et de s’approprier l’espace … Bouge ton corps !

Bref de leur proposer des sources d’épanouissement pendant leur temps libre.

Rythmes scolaires - Suite

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES : suite

Le Parisien du 3 juillet nous apprend que 80 communes sur les 196 que compte l’Essonne ont entamé une démarche auprès de la direction académique afin de revenir à la semaine des 4 jours dés la rentrée prochaine; et 50 l’avaient fait avant même la parution du Décret.

Elles utilisent l’argument financier mais, surtout, elles se plient aux décisions qui ont été prises par les parents d’élèves suite aux consultations effectuées.

Dans notre Ville, le Maire, Eric MEHLHORN, et son adjointe en charge, Anne-Marie GERARD, n’ont pas jugé bon de consulter les parents d’élèves, le corps enseignants et les élus depuis l’élection d’Emmanuel MACRON en Mai dernier !

Ils prétendent que le Décret est paru trop tard mais comment les 80 autres communes ont t’elle donc fait ?

Elles ont anticipé et prévu que le fait que le Décret serait rapidement publié !

Diriger, c’est prévoir et anticiper et, à SAVIGNY personne ne dirige car personne ne prévoit et n’anticipe.

Les parents resteront mécontents une année de plus…

Les enfants resteront en garderie sans bénéficier de véritables activités péri scolaires…

Nos finances ne s’en trouveront pas améliorées mais, il est vrai, qu’avec les deux hausses des taxes foncières et d’habitations et l’excédent budgétaire de 2016, le Maire et son adjoint aux finances, Sébastien BENETEAU, ne s’en préoccupent plus pour l’instant ! En 2018 et en 2019, ils pourront se targuer d’avoir réalisé de belles et nouvelles économies afin d’essayer de valoriser leur action. Nous ne manquerons pas de leur rappeler la vérité des faits.

Comment pouvez-vous exprimer votre mécontentement et votre soif de changement devant tant d’incompétence et d’inefficacité ?

En nous rejoignant au sein de l’association, en construisant, ensemble, des projets d’avenir et en construisant une équipe, composée de citoyens expérimentés et compétents, qui se présentera afin de remporter les élections municipales de début 2020.

Bel été Savinien 2017

Le Bel été Saviniens

Source ; article figurant sur le site internet de la ville

« Pourquoi partir en vacances lorsque notre ville devient un havre où activités et tranquillité se conjuguent à merveille ?

Pour commencer la saison, une grande fête médiévale réunira petits et grands le samedi 24 et le dimanche 25 autour de nombreuses animations et jeux avec comme fil conducteur le Moyen-âge : en costume d’époque, les artisans feront revivre certains métiers anciens. Les plus jeunes joueront aux fléchettes ou pourront se grimer en chevalier.

Le parc Champagne accueillera le vendredi 7 une séance de cinéma en plein air. Séance jubilatoire s’il en est, car le rire sera au rendez-vous avec l’immense succès "Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu". A voir ou à revoir.

Vous pourrez aussi célébrer la tradition républicaine en venant applaudir le feu d’artifice le 13 juillet à 23h30 puis danser jusqu’à l’aube entre amis ou en famille à la caserne des pompiers de Savigny.

Enfin, les sportifs en herbe pourront pratiquer leur discipline favorite en juillet et en août lors de l’Eté des Associations. Un bel été qui s’annonce enfin ! »

Quelle démagogie ou bien qu’elle irresponsabilité de la part du Maire, Eric MEHLHORN !

A-t-il déjà oublié les nuisances sonores à venir entre le 24 juillet et le 30 août prochains, lui qui avait oublié de communiquer et d’informer, en 2016, alors qu’il avait assisté à une réunion d’information préalable organisée en avril 2016 ?

D’après lui, il ne faudrait pas partir en vacances parce que notre ville est « un havre où activités et tranquillité se conjuguent à merveilles » :

  • C’est omettre de dire qu’en 2016 il n’a pas été présent à Savigny du fait de ses 6 semaines de congés d’après ce que disent des personnes informées, il n’a de ce fait pas subi les nuisances !

  • La soit disant « grande fête médiévale », à laquelle s’est rendu Bernard BLANCHAUD, occupait un très faible espace dans lequel des stands étaient implantés avec des personnes costumées qui présentaient et expliquaient certains vieux métiers : pédagogiques mais pas très attractifs ni distrayant car il manquait des animations, des jeux pour enfants tels que des structures gonflables, une ferme avec animaux car de nombreux métiers utilisaient la force animale, etc. Bref on ne peut pas dire qu’il s’agisse d’une fête.

  • Séance de cinéma en plein air : bien et il était temps car d’autres communes le font depuis longtemps. Mais alors pourquoi ne pas organiser et gérer ce que propose Bernard BLANCHAUD depuis plus de 2 ans : organiser des séances régulières de cinéma dans la salle des fêtes puisque aucun obstacle ne nous empêche de le faire ?

  • Fête du 14 juillet : très beau feu d’artifice mais malheureusement le bal organisé ne concerne et n’intéresse que les « jeunes » : musique ciblée, trop de monde dans peu d’espace, etc.

    Pourquoi la suggestion de Bernard BLANCHAUD qui consiste à organiser un second bal dans la salle des fêtes avec une musique plus adaptée pour les personnes de 40 ans et plus (disco, musette, tangos, etc.) n’est t’elle pas mise en place par le Maire, Eric MEHLHORN ?

Pourquoi notre Maire et ses adjoints en charge de la jeunesse, des sports, de l’évènementiel, du commerce, etc. ne sont t’ils pas capables de trouver de nombreuses autres idées en collaboration avec les élus de tous bords, les associations, les commerçants, les habitants, etc. ? Pourquoi ne pas organiser une réunion de travail en début d’année avec l’ensemble des parties intéressées afin de faire vivre notre ville ?

Ce ne sont pas les idées qui manquent :

  • Implanter une piscine éphémère dans un gymnase : louer un grand bassin, recruter des maîtres nageurs, organiser des cours en journée et surveiller le bassin avec des adultes en soirée ?

  • Organiser des tournois associant le culture, le sport et le bricolage pendant tout l’été ?

  • Organiser une ferme éphémère dans un parc ?

  • Aménager des barbecues éphémères dans les quartiers, mettre à disposition des tables et des chaises voire des barnums, dans différents quartiers afin que les habitants se réunissent et se rencontrent,

  • Organiser des séances de cinéma dans la salle des fêtes ?

  • Organiser et gérer des actions citoyennes ; par exemple accueillir ponctuellement des personnes âgées et/ou isolées dans des familles ou bien des visites afin de leur tenir compagnie, couper les végétaux et entretenir les clôtures des personnes âgées, dépendantes ou handicapées, etc. ?

  • Aménager une plage éphémère avec des tables de pique nique, des parasols, des jets d’eau, des bacs à sable, etc.

  • Etc.

Ce ne sont pas les idées qui manquent mais la volonté de faire bouger les choses.

Ce ne sont également pas les moyens qui manquent car l’excédent de 2016 (environ 2,5M€) a été obtenu grâce à la hausse de la taxe foncière et sans même avoir recours à l’emprunt pour lequel nous avions tous donné notre accord au Maire.

Malheureusement, à Savigny, rien ne se passe et ce ne sera surement pas un bel été pour ceux qui ne partent pas en vacances… Ni rempli d’activités, ni tranquille à cause du survol des avions !