Association Citoyenne Apolitique

Mouvement collectif de réflexion et d'initiatives Citoyennes
Unis et citoyens, l'urgence d'agir ...

Actualités archivées

Survol de SAVIGNY par des avions dimanche 11 septembre

Après avoir constaté le survol de notre commune, hier, de nombreux Saviniens m’ont contacté afin de m’alerter.

En outre, le Président de l’association ELAN SAVIGNY a très rapidement envoyé un courriel à l’ensemble des adhérents afin de pointer ce dysfonctionnement.

J’ai contacté les services de la DGAC et d’ADP en fait valoir ma qualité d’élu, conseiller municipal, et de président de l’association NOUS SAVINIENS.

La réponse d’ADP n’a pas tardée qui m’a été délivré, ce jour lundi 11/09, à 14h36mn.

La voici :

Tout d'abord nous vous confirmons que les travaux de rénovation de la piste 4 de l'aéroport Paris-Orly se sont bien déroulés du 25 juillet au 25 août.

En réponse à votre interrogation suite à votre mail voici les informations en notre possession :

Suite à une collision aviaire ce dimanche 10 septembre 2017 à 14h08 sur la piste n°4,  l'exploitation de la plateforme Paris-Orly a été perturbée. Afin que les services de lutte animalière procèdent au nettoyage et au contrôle de sécurité, la piste n°4 a été fermée de 14h08 à 17h30. Pendant cette période, certains décollages ont été opérés depuis la piste n°3 et depuis la piste n°2 occasionnant des survols inhabituels de la commune.

Le Groupe ADP vous prie de bien vouloir excuser la gêne occasionnée par cette exploitation exceptionnelle qui relève de la sécurité aérienne.

Puis la réponse de la DSNA, mission environnement, m’est parvenue à 15h07mn :

Vous avez demandé des explications concernant les survols exceptionnels de votre commune ce dimanche 10 septembre entre 15h30 et 17h30 par les avions de Paris-Orly.

Nous vous informons qu’un Airbus A320 au départ sur la piste n°4, en configuration de vent face à l’Ouest, a dû interrompre son décollage à la suite d’une ingestion d’oiseaux, ce qui a endommagé les 2 moteurs, les volets et le train obligeant l’avion à revenir au parking.

Cet accident, et la présence persistante d’un nombre important d’oiseaux, ont conduit le contrôle aérien à arrêter les décollages de cette piste n°4 et à devoir temporairement les reporter sur la piste n°2, excepté les avions gros porteurs qui décollent toujours sur la piste n°3 pendant ce mois de septembre. Les atterrissages étant par contre toujours opérés normalement en piste n°3.

Cette situation a duré 2 heures, soit entre 15h30 et 17h30, ensuite l’exploitation de l’aéroport a retrouvé son cours normal.

Il s’agit visiblement d’une situation exceptionnelle pour une raison impérieuse de sécurité et je pense qu’il n’y a rien à redire ni à critiquer.