Actualités

H MOINS 27 JOURS AVANT LES ELECTIONS

H -27 JOURS

Exemples d’actions et de mesures que nous mettrons en œuvre afin d’atteindre nos objectifs :

  • Nous créerons et/ou nous aiderons à créer 6 structures qui embaucheront des personnes sans qualifications, éloignées de l’emploi ou bénéficiaires des minima sociaux, les formeront et les inséreront. Les entreprises seront soit des EBE (Entreprises à Buts d’Emplois), des SCIC (Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif) ou des SPL (Sociétés Publiques locales) dans lesquelles les collectivités peuvent investir. Les domaines d’activités concernés sont : travail du bois, horticulture, marchés itinérants, informatique, dépannage et entretien d’ascenseurs, stylisme-modélisme-couture, paysagiste et entretien d’espaces verts, maquettage en 3D, menuiserie. 
  • En effet, la construction effrénée de nouveaux logements ne prend pas en compte les besoins et elle va inévitablement augmenter les déplacements des habitants qui ne travaillent pas dans la commune et qui vont utiliser les transports en commun et/ou encombrer les artères… Il faut créer des emplois locaux !
  • Nous utiliserons les serres municipales afin de cultiver nos propres légumes et fruits bio (tomates, concombres, salades, fraises, haricots verts, etc.) que nous vendrons à SODEXO afin de les inclure dans les repas qu’ils confectionnent pour nos enfants. Nous négocierons avec le propriétaire du domaine de « La Ferme de Champagne » afin de pouvoir cultiver des légumes (pommes de terre, carotte, choux, etc.) et de planter des arbres fruitiers, voire des fleurs. 
  • Des personnes seront embauchées et formées et les fruits, légumes et fleurs cultivés et produits seront vendus à SODEXO mais également dans notre commerce municipal itinérant.
  • Nous finirons d’aménager un vieil autocar municipal, qui ne peut plus transporter des enfants, avec des tables et des banquettes et nous l’équiperons avec Internet. Cet autocar se déplacera dans les quartiers selon un planning précis et il permettra d’aider les personnes âgées (ou non) à accomplir toutes leurs démarches administratives. Il permettra également d’accueillir des jeunes et des moins jeunes afin de jouer en société, de lire, d’écouter de la musique, etc. Ainsi que pour des actions éducatives : tri-sélectifs, orientation professionnelle, aide à la création d’un CV, etc.

H MOINS 28 JOURS AVANT LES ELECTIONS

Jean-Marc DESCHAMPS

55 ans

Auteur et ancien cadre journaliste/rédacteur dans une maison d'édition Parisienne. Actuellement auto-entrepreneur à Savigny-s/O. Conférencier spécialiste de Jules Verne, passionné par le cinéma, les sciences et les animaux.

Colistier sur la liste "SAVINIENS, DEMAIN NOUS APPARTIENT".

Savinien depuis 2002, j'ai découvert Savigny-sur-Orge un peu par hasard, alors que nous cherchions un endroit tranquille pour nous y installer, ma compagne et moi.

Je le clame haut et fort : je suis apolitique et libre penseur. Je déteste les clans et la dévotion envers les chefs de files. Je vote pour des idées et non pour des chefaillons à la petite semaine qui n'ont pour seule ambition que l'obtention du pouvoir et de s'y maintenir.

J'ai choisi de soutenir la candidature de Bernard Blanchaud car je vois en lui la personne adéquate pour prendre les rênes de Savigny-sur-Orge, avec sérénité et ouverture d'esprit. Ma nature volontaire et dynamique - Président fondateur de deux associations, auteur d'ouvrages et sportif - m'incite à m'investir dans un programme dans lequel je me reconnais. Je suis persuadé que l'élan insufflé par Bernard et son équipe permettra à ses habitants de se réapproprier leur ville.

Transparence, honnêteté et disponibilité sont des valeurs que je partage avec mes colistiers. Aidez-nous à prouver que nous pouvons faire de la politique autrement !

 

H MOINS 30 JOURS AVANT LES ELECTIONS

PRADELS Isabelle

47 ans – 1 Enfant

Cadre RH – Groupe d’Assurances

Savinienne depuis 2006

 

Colistière sur la liste 100% Citoyenne et Indépendante « SAVINIENS, DEMAIN VOUS APPARTIENT ! »

Je soutiens et accompagne Bernard BLANCHAUD, candidat pour reprendre la Mairie avec son équipe et les citoyens de Savigny-sur -Orge.

Au travers de mon engagement, je souhaite rétablir les activités commerciales, sociales et culturelles en concertation avec les habitants et les acteurs de notre commune.

Je prône également,

  • la sécurité des biens et des personnes grâce à un service de proximité pour accompagner les Saviniens et les Saviniennes,
  • l’écologie parce que nous avons un souci de développement durable.

Ma dernière motivation porte sur la fiscalité pour les entreprises et les particuliers.

H MOINS 29 JOURS AVANT LES ELECTIONS

H – 29 JOURS

Exemples d’actions et de mesures que nous mettrons en œuvre afin d’atteindre nos objectifs :

  • Les 39 conseillers municipaux seront référents d’un quartier ou d’un sous-quartier : ils disposeront d’un téléphone dédié afin que chaque riverain puisse les contacter : ils mettront en place et organiseront des conseils de quartiers actifs et participatifs ; ils tiendront des permanences régulières
  •  
  • Une mini-ferme pédagogique sera créée et gérée par une association et des bénévoles avec l’aide de la mairie ; les Saviniens pourront amener leurs déchets organiques afin de nourrir, en parte, les animaux ; Des visites commentées seront organisées en journées pour les scolaires et les visites seront libres le reste du temps ; le lait et les œufs produits seront utilisés dans nos cantines et/ou vendus. Elle pourra servir de centre d’accueil provisoire pour les animaux errants.
  •  
  • SAVIGNY sera à nouveau jumelée avec d’autres communes Européenne et d’autres villes du monde afin de permettre et d’encourager des échanges linguistiques, culturels et autres.
  •  

LE MAIRE A FERME DES SERVICES ET DIMINUE LES SUBVENTIONS

LE MAIRE A FERME DES SERVICES ET IL A ENORMEMENT DIMINUE LES SUBVENTIONS

Les subventions pour la Maison de la Jeunesse et de la Culture (MJC) ont été diminuées de la moitié sous prétexte qu’il s’agissait d’un repère de gauchistes et de communistes !

 Les subventions pour les associations sportives ont subi une baisse d’environ 40% ce qui a causé de très importantes difficultés ; ainsi une association a dû mettre un terme au travail consciencieux des éducateurs pour lesquels des formations avaient été réglées ; ils ont été remplacés par des personnes avec des diplômes moindres et moins couteux !

Dans ces deux cas, la recherche d’économies de fonctionnement n’a pas demandé beaucoup d’effort de réflexion de la part du maire et de son adjoint aux finances de l’époque : à l’époque Bernard BLANCHAUD avait établi et soumis une liste d’environ 60 pistes ou suggestions d’économies de fonctionnement mais aucune suite n’avait été donnée… Ainsi que quelques idées afin d’augmenter les recettes d’ailleurs.

L’opération « Sports – Vacances » avait été supprimée alors qu’il aurait été possible d’avoir recours aux nombreuses associations Saviniennes ; sachez que la mairie met à disposition gracieuse de l’éducation nationale des éducateurs sportifs depuis de nombreuses années sans que cela ne soit une obligation alors que ces mêmes éducateurs sportifs auraient pu prendre en main tout ou partie de cette prestation.

A cette époque, en avril 2015, le maire avait crié au loup en prétendant qu’il lui fallait trouver des économies afin de boucler son budget… Or il n’avait pas trouvé utile et important d’intégrer le résultat excédentaire de l’année 2014, soit 1,5 M€, alors que les textes en vigueur le permettaient !

Le centre de vacances et de loisirs de La Savinière aurait pu rester ouvert en modifiant le mode de gestion et en augmentant les prix de ventes pour les communes clientes, ainsi qu’en élargissant l’amplitude des périodes d’ouvertures du centre.

Le déficit de la crèche familiale était largement supportable pour les finances de la ville compte tenu des services qu’elle rendait aux Saviniens et de son important subventionnement par la CAF.

 Des économies de fonctionnement auraient pu être rapidement mises en place afin de limiter l’éventuelle baisse des subventions aux associations, par exemple -10% à la place des -40%.

Le fond du problème réside dans le fait qu’il n’existait pas – et toujours pas actuellement selon notre niveau d’information – de comptabilité analytique à Savigny-sur-Orge alors que c’est essentiel et indispensable afin de connaitre les couts de chaque service ! Il est vrai que le maire, Eric MEHLHORN, n’a jamais voulu remplacer le responsable du service des finances (NDLR ou directeur financier) suite à son départ à la retraite : quelle énorme erreur et quelle incompétence !